Coup de gueule contre les voleurs de plantes

Comme tous les ans à pareille époque, le printemps qui s’annonce aiguise l’appétit de certaines personnes. Ces personnes trouvent drôle et là, le mot est-il assez fort, de se fleurir aux dépens des autres.

Je parle bien sûr de ces c…..ds qui, sans vergogne, dérobent des plantes sur les rebords de fenêtres avec, il faut le dire un goût certain pour les plus belles et les plus chères, cela même en plein jour.

Par manque de culture, ces jardiniers amateurs ne sauront sûrement pas apporter les mêmes soins que ceux que j’ai su apporter aux deux plantes qu’on me dérobe ce jour. Ces plantes prenaient tout juste un peu de soleil pour s’épanouir pour mon plus grand plaisir et celui des nombreux piétons qui passent dans ma rue.

Les plantes dérobées sont :

Un pot de cactus cierges, pot en terre, 3 cactus haut d’environ 40 à 50 cm portant à la base sur environ 10 cm des paillettes sur les épines, (on me l’avait offert à l’occasion d’un noël il y a 7 ans).
Un ficus benjamina dans un pot plastique vert de 30 cm et sa soucoupe assortie.

Ce vol a été commis entre 16 h 48 et 17 h 02 le 25 avril 2015 sur la commune d’Airvault.

Si par hasard, un ou plusieurs de vos invités,la gueule enfarinée, vous ont offert ces plantes ce 25 avril 2015, dépourvues d’emballage cadeau, donc qu’ils n’ont pas achetées, je suis persuadée qu’ils se foutent bien de votre bobine.

J’ose espérer que ces voleurs, il étaient au moins deux, une personne seule n’aurait pu porter ces deux pots en même temps, se seront mis plein d’épines de cactus dans les doigts.

De mon côté, j’ai décidé devant cet incivisme, de ne plus obliger ces individus à porter des plantes trop lourdes, de ménager leur peine et de ne plus fleurir mes fenêtres.