5 %

Raisonnement un peu absurde ! Vous croyez ?

5 %, çà me fait un peu mal au porte monnaie, ma baguette préférée vient de prendre 5 %, moi qui avait pris l’habitude de demander une baguette tradition sans monnaie, je devrai m’habituer à payer 1,05 € désormais, jusqu’à quand ?

La prochaine étape sera sûrement 1,10 €, je commence à me consoler car la prochaine augmentation aura baissé, elle ne sera que de 4,76 %, donc c’est vrai, il y a des choses qui baisseront dans le futur, l’augmentation de ma baguette préférée, à moins que…

Son prix passe à 1,20 € et ma petite retraite baisse encore.

Certes, il faut bien que le boulanger gagne sa vie et que moi petite retraitée parfois malmenée, je la perde financièrement.

À moins que je ne me rabatte vers la grande distribution pour acheter ma baguette ou alors que je ne mange plus de pain.

Tiens moi, je viens de prendre une année de plus, un jour plus un jour et depuis le temps que ça se répète, ça fait un an de plus de temps en temps, j’ai un contrat d’assurance prévoyance, prélevé mensuellement qui est passé de 59 € à 90 €, soit (environ) 53 % d’augmentation, il faut bien que mon assureur gagne sa vie en attendant que je la perde et comme le fléau de la balance penche du mauvais côté en ce qui me concerne, non pas d’inquiétude sauf que je vieillis chaque jour, mon assureur se dit qu’un jour ou l’autre, il faudra qu’il verse le capital à mes ayants-droit, pourtant comme il me l’écrit chaque année :

« Compte tenu des bons résultats du contrat , nous avons le plaisir de vous informer que vous bénéficierez en 2019, d’une réduction de cotisation de 20%.
Ce montant tient compte des changements de tranches d’âges prévus au contrat. »

Sauf que cette augmentation est totalement opaque, mon assureur comme d’autres est le seul à maîtriser l’indexation de ma cotisation en fonction de mon âge, il ne m’a jamais dit ni écrit que si j’arrive à une nouvelle échéance annuelle de combien sera l’augmentation.

Si ma cotisation augmente de 53%, le capital n’augmente pas du tout dans les mêmes proportions.

Finalement, j’ai sûrement de la chance, si les résultats étaient mauvais, cette année j’aurais dû payer112,50 € par mois, donc je gagne 22.50 € et sur l’année cela fait 270 €. Et comme je veux aller encore un peu plus loin dans l’absurde, grâce à ce bonus, je vais pouvoir acheter 257 baguettes au nouveau prix au cours de l’année 2019.

Vite, il me faut une autre économie « fantôme » pour que je puisse acheter les 108 baguettes manquantes.

Sauf que ça fait 40 ans que je cotise et que chaque année, les résultats sont bons, que la réduction est de 20 % à chaque fois, finalement je n’en reviens pas de tout cet argent que j’ai économisé sans le savoir, j’ai un peu honte de me plaindre pour 5 centimes d’augmentation sur ma baguette.

Autre chose, depuis 2018, un loto du patrimoine a été crée pour sauver les monuments historiques en péril, généreuse initiative s’il en est, je proposerai bien que l’on crée un loto de l’hérédité pour enfin que l’indexation des retraites sur le coût de la vie soit possible et plus douce pour le gouvernement.